Coronavirus : quel impact sur ma mobilité ?

Le 25 août 2020

Toutes les questions (et les réponses) que vous vous posez sur votre mobilité.

Depuis le 18 août, la France a réouvert ses frontières aux étudiants et aux chercheurs internationaux en court ou long séjour.

Les consulats peuvent désormais délivrer différents types de visas (visas de long séjour pour études/stages, visas de court séjour pour études/stages, visas de long séjour « passeport talent ») et les étudiants et chercheurs sont donc invités à déposer leur dossier de demande au plus vite.

Pour obtenir l’autorisation d’accès au territoire français, les étudiants et chercheurs doivent suivre des procédures différentes selon leur pays d’origine.

Pour les pays considérés « zones vertes » aucune restriction n’est prévue, exception faite des territoires d’Outre-Mer pour lesquels des dispositions spécifiques s’appliquent.

Les étudiants et chercheurs provenant de « zones rouges », c’est-à-dire de pays dont les frontières avec la France demeurent fermées, doivent suivre certaines consignes pour s’assurer de respecter les conditions d’entrée et se munir des documents suivants :

  • Attestation de déplacement dérogatoire de déplacement international, téléchargeable sur le site du Ministère de l’intérieur, à montrer aux autorités de contrôle des frontières ;
  • Attestation sur l’honneur d’absence de symptômes ;
  • Fiche « contact » renseignant les coordonnées du lieu de résidence en France.

Un test virologique COVID (PCR) négatif réalisé dans les 72 heures précédant l’arrivée en France est également fortement recommandé.

Retrouvez la classification des pays et plus d’informations sur le site de Campus France.

Autres actualités